Remèdes - La chirurgie : une journée à l’hôpital pour un stripping

Posted on

Le nerf saphène interne et le nerf sural sont les nerfs sensitifs qui pourraient être touchés par le traitement au laser, la radiofréquence ou les phlébectomies.

Le traitement au laser ou à la radiofréquence est reconnu pour offrir des solutions peu douloureuses comparativement au « stripping » conventionnel. Les douleurs  suivant l’opération ainsi que le risque de complications, notamment pour les patients plus âgés, sont source de nécessité médicale. En effet, durant la grossesse, les symptômes sont souvent encore plus gênants et les risques de phlébites variqueuses plus importants.Celles-ci sont, de plus, délicates à traiter pendant la grossesse. C’est une altérnative ou un complément à d’autres techniques de traitement (chirurgie / laser). En revanche, après un traitement par laser, des séances de scléroses peuvent s’avérer nécessaire pour le traitement des varicosités résiduelles. En phlébologie esthétique, on utilise surtout des produits doux pour éviter les risques de pigmentation inhérents surtout lors des scléroses de grosses veines avec des produits forts. Cette intervention peut aussi être contre-indiquée si le patient a déjà subi une chirurgie qui a laissé certaines cicatrices dans la région haute du ventre. 1- Laser pour opération des varices: convient à des saphènes moyennement dilatées, sinon le chirurgien préfère l’intervention classique par retournement. 2- Laser pour les capillaires: Après l’engouement des journaux de vulgarisation, les comités scientifiques dès 2005 ont fait un constat d’échec de ce mode de traitement.

La chirurgie : une journée à l’hôpital pour un stripping

  • Le sang est fluidifié et plus clair.
  • Il circule mieux dans les veines et stagne moins.
  • Ainsi, la formation de poches de sang, où se forment les caillots, est limitée.

C’est le traitement des petits vaisseaux dilatés, bleus ou rouges et des veinules ou varicosités visibles sous la peau, avec un laser spécifique.

La conversion de la lumière laser en chaleur se fait alors plus intensément sur ces particules rouges. Pour des très fins vaisseaux rouges ou violacés, la sclérose peut être instantanée, entrainant sa disparition. J’apprécie aussi dans cette indication le Laser Yag 1064, un peu douloureux,certes, mais très efficace. La chirurgie percutanée consiste à couper les tendons ou les os à travers de petits orifices pour diminuer les risques liés à la cicatrice. Les effets secondaires précoces de la chirurgie du sein peuvent se manifester tout de suite après l’intervention ou quelques semaines plus tard. Vous trouverez dans ce site toutes les informations pratiques concernant nos activités (bilans écho-Doppler artériels et veineux, capillaroscopie, traitement des varices à la mousse et au laser, ionophorèses..). Pour de plus amples informations sur la sclérose mousse des varices : la-mousse.com Pour traiter les varices de gros calibre, le Dr GACHET utilise un laser mousse LAFOS. Le laser endoveineux est utilisé depuis plus de 10 ans et des centaines de milliers de patients ont déjà pu en bénéficier en France et dans le monde. On est donc dans tous les cas conduits à détruire la veine malade, soit en l’enlevant physiquement : c’est la chirurgie (stripping et/ou phlébectomies).

TRAITEMENT DES TACHES BRUNES AU LASER : laser sur les taches solaires

  • Il s’agit généralement de molécules d’anthrocyanosides, de citroflavonoïdes ou de flavonoïdes.
  • D’autres molécules sont directement extraites du marron d’Inde, un traitement ancestral, connu pour son efficacité contre les varices.

Les varices sont non seulement visibles et peu esthétiques, mais de plus, elles provoquent des troubles tels que lourdeur dans les jambes (jambes lourdes), douleurs, chevilles enflées.

Ces changements dans la circulation sanguine ont pour objectif d’aider au développement du foetus, mais cela peut aussi affecter les veines qui deviennent plus larges et moins solides. Ainsi, lors de la survenue de varices, surtout douloureuses, le médecin doit d’abord exclure les risques de thrombose veineuse profonde, pouvant être dangereuse pour la vie du patient. Le stripping est effectué lorsque les varices sont plus grosses. A la suite d’une première consultation chez un phlébologue, la sclérothérapie peut être proposée pour détruire des varicosités ou bien des varices. Traduisant des dilatations permanentes de petits vaisseaux, ces petites lignes rouges ou violettes sous la peau, de quelques millimètres à quelques centimètres de long sont sans danger mais restent inesthétiques. Selon sa nature, l’acte chirurgical peut se faire sans hospitalisation (chirurgie ambulatoire) ou exiger un séjour de quelques jours à l’hôpital (en particulier pour le stripping). Les douleurs, qui apparaissent quelques jours après l’opération, sont normalement peu importantes, mais vous ne devrez pas vous effrayer de voir vos jambes couvertes de quelques bleus après un stripping. Dans le «stripping» classique, la partie malade est incisée puis enlevée ; l’opération se pratique sous anesthésie générale et entraîne trois semaines de repos. Dans les interventions par l’intérieur, la méthode la plus rapide est maintenant celle du laser endoveineux (validée mais non remboursée).

Les risques de cicatrices visibles et de douleur après l’opération sont très faibles

  • Scléroses
  • Chirurgie (stripping)
  • Cryochirurgie
  • Phlébectomies
  • Closure
  • Laser.

Le laser YAG est actuellement à mon avis le plus adapté pour traiter varicosités et veines réticulaires.

Dans la description du stripping saphène interne long , on doit garder à l’esprit que cette technique est conçue pour être réalisée sous anesthésie loco régionale et en ambulatoire. Le passage dans les tissus d’une olive molle déformable, nous est apparu beaucoup moins agressif que le passage de l’olive rigide utilisée habituellement pour le stripping par télescopage exoluminal. Le Pin - stripper à l’avantage d’être très facile à utiliser pour les stripping très courts de quelques dizaines de centimètres, pour la saphène externe avec une incision distale parfaitement esthétique . Le laser endoveineux diffère de la technique du stripping. Une sonde laser, très fine, est introduite dans la veine malade pour détruire la paroi par la chaleur. Un des risques majeurs de complication des varices est la formation de caillots de sang dans les veines ou les artères. Ainsi, le chirurgien peut opter pour une sclérothérapie ou pour une opération au laser endoveineux. Relâchement cutané Le traitement des varices par laser endoveineux Lorsque les troubles de la circulation sanguine s’installent, les veines deviennent malades, sinueuses et la varice est identifiée. L’opération se déroule le plus souvent en trois étapes : crossectomie, éveinage proprement dit (stripping) et l’élimination des petites varices résiduelles par microphlébectomie.

TRAITEMENT DES VARICES PAR LASER ENDOVEINEUX COUPLE A LA SCLEROSE MOUSSE : LAFOS

Une fibre laser est introduite dans la veine à travers une ponction veineuse à la jambe.

Dans les cas les plus à risques, un traitement préventif à base d’anticoagulants peut être nécessaire. Dans certains cas, après une opération chirurgicale par exemple, le médecin peut prescrire un traitement préventif (anticoagulants) pour éviter la survenue (ou la récidive) d’une phlébite. Le laser de surface n’a pas fait ses preuves pour les traitement des varices  superficielles aux membres inférieurs (à l’exception du laser endoveineux chirurgical) . Donc, pour l’instant, seule la couperose au visage(veinules dilatées) et les varices nécessitant une chirurgie peuvent être traitées efficacement au laser. Les bas ou collants sont souvent tachés de sang pendant la première journée après l’opération, sans que cela entraîne un inconvénient pour votre santé. Phlebology 2012 ; 27:368-73 Le stripping des varices consiste à enlever la veine saphène ainsi que tout le réseau veineux atteint par la varice. Le stripping est une opération chirurgicale qui consiste à retirer directement les varices et les veines malades périphériques. Dans cette page, nous allons décrire les hématomes sur les jambes ou suite à une opération chirurgicale. Dans les cas les plus graves, le médecin peut conseiller une opération chirurgicale pour drainer l’hématome.

Elle peut être : Opérations pour récidives de varices : Les complications cutanées et les troubles de la cicatrisation sont plus fréquents.

Les risques de lymphorrhée sont plus fréquents au niveau des reprises au pli de l’aine lorsqu’on réopère au niveau de la veine grande saphène. Les risques de troubles sensitifs sont plus fréquents dans les reprises de la fosse poplitée (derrière le genou) au niveau de la veine petite saphène. Cette solution est infiltrée autour de la grande saphène par exemple, sous contrôle échographique pour exercer un effet de compression, de refroidissement et d’antalgie lors du stripping. Est plus traumatisante pour les tissus que les deux autres techniques car au cours du stripping des petits nerfs sont arrachés aussi. Sclérothérapie, laser, radiofréquence, chirurgie : le point sur les différents traitements pour se débarrasser des varices. Le praticien peut utiliser 2 méthodes : L’opération au laser est aujourd’hui devenue la technique de référence dans le traitement des varices. L’opération des varices au laser peut avoir quelques effets indésirables : Rappels anatomiques et physiologiques : Anatomique: 2 réseaux veineux: - Superficiel qui draine le sang de la peau et des tissus Les risques d’affection sont 2 à 3 fois plus élevés chez les individus ayant des varices par rapport à ceux qui n’en ont pas. Cette intervention classique, aussi appelée « stripping », est utilisée dans les cas graves : elle consiste à extraire les veines atteintes de chacune des jambes en pratiquant de petites incisions. Une question qui mérite d’être posée : cette technique est aujourd’hui plus utilisée que la chirurgie ou les techniques thermiques (occlusion par radiofréquence ou laser endoveineux). “Ces récidives variqueuses sont malheureusement fréquentes après stripping chirurgical du fait de la stimulation de la néo-angiogénèse induite par ce traitement. La SFP a lancé récemment une étude comparant, dans 2 groupes de 75 patients, sclérothérapie à la mousse et laser endoveineux pour l’occlusion de la petite saphène. Le stripping des varices consiste à arracher la veine malade principale, ainsi que toutes les veines reliantes, entre la varice et les veines profondes. Si la personne présente des risques de thrombose profonde, le médecin peut aussi recommander des injections d’anticoagulants, pour une à quatre semaines. Avant une séance de laser, signalez à votre médecin esthétique, le moindre problème de santé afin qu’il apprécie l’opportunité du traitement car le laser peut être contre-indiqué. Un test laser peut être réalisé pour vous familiariser au traitement et pour apprécier la réaction de votre peau. Pour savoir si le traitement au laser Cynosure® pour les varicosités vous convient, informez-vous dès maintenant auprès de votre médecin.